Cycle 2 option art

Le second cycle option art se structure autour de la pratique d’expérimentation de chaque étudiant·e. C’est cette expérimentation qu’elle nourrit en permanence, qu’elle légitime par une réflexion constante de ses fondements et dont elle suscite et entretient le désir.

C’est pourquoi ce cycle veille à la généralité et la pluridisciplinarité de l’art et ne se structure pas sur une quelconque spécialité de médium. Son but n’est autre que la construction du projet personnel de chaque étudiant·e. L’expérimentation a pris comme thématique directive l’idée des formes contributives. À cet égard seront bâtis des contenus pédagogiques, des séminaires, des adossements à la recherche et une politique de stages.

Orientation, méthodologie et didactique

Les formes contributives sont un type précis de formes collectives. Le mot contribution appartient d’abord au champ de l’économie (concours apporté à une œuvre, « contribution à la rédaction d’un ouvrage collectif  » ; part payée par chacun dans une dépense, une charge commune). Étymologiquement, il procède de ce même champ puisqu’il dérive du verbe latin contribuo qui signifie « donner en partage ». Aux débats essayant d’éclairer les fonctionnements concrets de l’institution contemporaine de l’art, on tentera de superposer une expérimentation autour de formes contributives de production artistique et théorique. Cette exploration prendra la forme, d’un côté, d’une orientation pédagogique visant à démanteler des partages simplistes entre théorie et pratique par une relation très proche entre plasticien·nes et théoricien·nes. Leurs nombreuses contributions communes en attestent : d’un côté les cours de préparation du mémoire, le séminaire, Cours particulier, Genre2030.

D’un autre côté, une expérimentation au sein de l’isdaT entre les étudiant·es eux·elles-mêmes, ainsi qu’entre les étudiant·es et les enseignant·es : la présentation des mémoires, les Mises en espace, le séminaire État des recherches. Elle prendra également la forme d’une collaboration entre différents groupes de recherche d’institutions non artistiques dans une perspective d’initiation à la recherche. Par ailleurs, on ne peut conclure cette présentation sans expliciter la dimension politique d’un tel projet. Ce souci porté à structurer une pédagogie autour d’une expérimentation sur des formes contributives de production plastique et théorique ne peut répondre qu’à une conscience accrue des problèmes qui assaillent notre système de production dominant.

Mathilde Cartoux, DNSEP art © Franck Alix, juin 2021
Julia Solans, DNSEP option art 2020. Photographie © Franck Alix
Hsin Yun Tsai, DNSEP option art 2019. Photographie © Franck Alix

Organisation des études

L’organisation pédagogique du cycle 2 tient en cinq pans :

  • le travail d’atelier (projet personnel) de chaque étudiant·e ;
  • les cours ;
  • la présentation des mémoires ;
  • le mémoire ;
  • la mise en espace.

Ces cinq pans sont intimement liés et leur interaction ténue est structurante du projet personnel de l’étudiant·e.

Un autre point d’importance qui accompagne les cinq pans ci-dessus est : le(s) stage(s) de mobilité.

Lou Amoros Augustin, DNSEP art, juin 2016 © Franck Alix
Lou Amoros Augustin, DNSEP art, juin 2016 © Franck Alix
Lou Amoros Augustin, DNSEP art, juin 2016 © Franck Alix

Semestres 7 et 8

Les enseignements suivants sont obligatoires :

  • Faire salon ;
  • le mémoire ;
  • Solo Show ;
  • les cours de langue (semestres 7 et 8) ;
  • les cours et ateliers choisis au sein du programme (2 au minimum) ;
  • les cours d’histoire de l’art ;
  • le séminaire État des recherches.

Sont fortement recommandés pour accompagner le travail de l’étudiant·e :

  • les ateliers d’initiation à la recherche artistique ;
  • les stages, les échanges Erasmus et les séjours à l’étranger. Ils peuvent se dérouler au semestre 7 ou au semestre 8. Durant ces stages, l’étudiant·e doit rester en contact régulier par e-mail avec les professeur·es et communiquer sur l’avancée de son travail ;
  • les conférences ;
  • la participation aux workshops.

Les évaluations sont collégiales. En fin de semestre, un jury de professeur·es fait une évaluation de l’ensemble des travaux.
Les crédits sont attribués par le conseil des professeur·es sur avis de ce jury.

En début de semestre 7, l’étudiant·e doit choisir un « tuteur ou une tutrice de mémoire » qui l’accompagne dans l’élaboration de son mémoire. Avec lui·elle, il·elle construit une équipe d’enseignant·es pouvant l’aider à mener son mémoire. Ces enseignant·es seront choisi·es parmi les enseignant·es du cycle 2. Les tuteurs et tutrices de mémoire mettent en commun leurs informations lors de rencontres périodiques.

À noter qu’en fin de semestre 8, le mémoire doit être entièrement rédigé et édité. Il sera présenté lors des évaluations et sera décisif pour le passage en année 5.

Ioa Beduneau, DNSEP option art 2020. Photographie © Franck Alix

Semestres 9 et 10

Les enseignements suivants sont obligatoires :

  • la présentation du mémoire ;
  • les mises en espace ;
  • les cours d’histoire de l’art ;
  • les cours et ateliers choisis au sein du programme (2 au minimum) ;
  • le séminaire Préparation à la vie professionnelle.

La participation au séminaire État des recherches et le suivi des conférences sont fortement recommandés.

Les évaluations sont collégiales et se déroulent comme pour les semestres 7 et 8.

Lors du DNSEP, mémoire et projet sont évalués par un jury extérieur. Au début du semestre 9, l’étudiant·e doit choisir un·e « directeur ou directrice de projet ». Avec lui·elle, il·elle construit une équipe d’enseignant·es pouvant l’aider à mener son projet. Ces enseignant·es seront choisi·es parmi les enseignant·es du cycle 2. Les « directeurs et directrices de projet » mettent en commun leurs informations lors de rencontres périodiques, sous la responsabilité du·de la professeur·e chargé·e d’accompagner les étudiant·es en année 5 au DNSEP et de son·sa suppléant·e, de façon à tenir un bilan de l’évolution générale de chacun·e.

Louise Mariotte, DNSEP art, juin 2015 © Franck Alix

Équipes

Direction des études art, design, design graphique
David Mozziconacci
david.mozziconacci@isdat.fr

Enseignant·es coordonnateurs
Contenus à venir

Secrétariat pédagogique 
Bettina Mellet et Fabrice Matéo
+33 (0)5 31 47 11 95
+33 (0)5 31 47 11 94
bettina.mellet@isdat.fr
fabrice.mateo@isdat.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Consultez nos mentions légales pour en savoir plus.
Oui, j'accepte les cookies