Alice Pallot, Résidence 1+2

Photographie © Alice Pallot, Algues maudites, Résidence 1+2 Factory, 2022

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles.

Conférence également disponible en live et replay sur notre chaîne YouTube.


Conférence en partenariat avec la Résidence 1+2

Alice Pallot est une photographe française qui vit et travaille à Bruxelles. Elle est diplômée de la section photographie de l’École nationale supérieure des arts visuels (ENSAV) de La Cambre à Bruxelles. La même année, elle remporte le prix Roger de Conynck pour sa série L’Ile Himero, également exposée au festival Voies Off à Arles. En 2019, Alice Pallot auto-édite un livre intitulé Land qui fait partie de l’exposition Belgian Photobook présentée successivement au Fotomuseum d’Anvers, au Bal à Paris et au Wiels Art Book Fair à Bruxelles.

Depuis 2018, les travaux d’Alice Pallot font l’objet de plusieurs expositions individuelles et collectives en France, aux Pays-Bas et en Belgique, notamment au Botanique, en 2022, au Hangar Art Center et au FOMU. En 2022, Alice est sélectionnée parmi les 10 talents émergents du programme .tiff du FOMU en Belgique. Elle est lauréate du programme Futures pour l’exposition On the Verge avec six autres photographes européens. Son ouvrage Suillus est présenté au Belgium Photobook dans le cadre des Rencontres d’Arles. Libération, La Libre, Fisheye Magazine, Vice…publient ses photographies. Le projet O.M.O réalisé par le collectif De Anima dont elle est membre est selectionné par le Centre Pompidou Paris pour une exposition expérimentale Unbound au Unseen Photo Fair à Amsterdam.

Alice Pallot interroge la relation ambigüe entre l’être humain et un environnement en constante mutation, soulevant des questions intrinsèquement liées à notre époque. Elle tend à repousser les limites du médium photographique pour créer des documentaires sensibles et révéler des réalités cachées. Ses recherches, expérimentations et photographies deviennent les témoins d’une ère nouvelle.

Algues maudites
Exposition d’Alice Pallot à la Chapelle des Cordeliers, du 15 octobre au 27 novembre 2022.


Résidence 1+2

Créée fin 2015, la Résidence 1+2  a pour ambition de faire se rencontrer des personnes qui à priori n’avaient aucune chance de dialoguer ensemble. À mi-chemin entre création et partage des savoirs, elle associe la photographie avec les sciences, produit, valorise et promeut une photographie d’auteur en liens étroits avec un patrimoine scientifique exceptionnel présent à Toulouse, sur le département de la Haute-Garonne et en région Occitanie.

Les photographes en résidence s’inscrivent pleinement dans cette dynamique pluridisciplinaire explorant de nouveaux espaces de créations. Soutenus dans leurs recherches par des institutions et des scientifiques inscrits sur le territoire métropolitain, départemental et régional, ils.elles nous offrent leur subjectivité sur des surfaces sensibles multiples et renouvelées – photographies, détournements d’images, fictions, dessins, écritures, installations – dans une relecture assumée du réel. La Résidence 1+2 souhaite ainsi créer, dans un esprit collaboratif et participatif, les conditions idoines permettant la fabrication de contenus sensibles.

À Toulouse, artistes et scientifiques partagent des réflexions et des ressources, composent des savoirs inédits dans une sorte de fabrique des possibles. À une époque où les frontières s’effritent entre toutes les disciplines, réunir dans un même projet artistes et scientifiques, c’est les inviter à unir leurs forces, à impulser de nouvelles transversalités, à renouveler les formes créatives pour nous aider, ensemble, à mieux comprendre et agir face aux enjeux du monde contemporain. C’est aussi interpeller chaque citoyen et construire avec lui de nouvelles réflexions pour de nouvelles pratiques.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Consultez nos mentions légales pour en savoir plus.
Oui, j'accepte les cookies