Orgue

Stéphane Bois

Stéphane Bois remporte en 1994 la médaille d’or à l’unanimité et avec les félicitations du jury au CRR de Toulouse (classe d’orgue de Michel Bouvard). La même année, il entre au CNSMD de Lyon (classe de Jean Boyer) et obtient son DNSPM, mention TB. Organiste titulaire de la Cathédrale Saint-Étienne de Toulouse jusqu’en 2004, il est titulaire du grand orgue Link de la Cathédrale de Mirepoix et enseigne l’orgue à Toulouse au CRR et à l’isdaT spectacle vivant. Il a réalisé en 1998 un disque en soliste, sur le grand orgue Bancells de l’Institut Catholique de Toulouse (Coriolan 335 805), unanimement reconnu par la critique. Son CD réalisé sur le Grand Orgue historique Link de Mirepoix a reçu le « Coup de cœur » du Magazine de l’Orgue, plus haute distinction discographique belge. Il est invité tant en soliste qu’en formation de chambre dans de nombreux Festivals internationaux en France et à l’étranger.

Lors du festival international Toulouse les Orgues, sa transcription pour orgue du Final de la Quatrième symphonie de Brahms est remarquée (« transcrit et restitué par Stéphane Bois avec une ampleur et une acuité confondantes », Michel Roubinet).

Yves Rechsteiner

Né en Suisse, Yves Rechsteiner est formé à l’orgue et au clavecin à Genève et à Bâle. Lauréat de plusieurs concours internationaux, il enseigne depuis vingt ans la basse continue au CNSMD de Lyon. Il dirige également le festival Toulouse les Orgues. Impliqué dans une réflexion sur la musique d’orgue, il conçoit ses programmes de concert avec ses propres arrangements d’œuvres aussi bien baroques, classiques, symphoniques que rock. Amateur de rencontres musicales variées, il collabore avec des musiciens venus de divers univers musicaux, traditionnelles et jazz.

Michel Bouvard

Michel Bouvard mène depuis trente ans une double carrière de concertiste et de professeur. Reconnu sur la scène internationale comme un des interprètes français les plus attachants, invité à jouer régulièrement sur les plus beaux orgues historiques d’Europe, comme dans les salles de concerts d’Asie et du continent américain, il a donné plus d’un millier de concerts dans plus de 25 pays. Ces dernières années l’ont vu se produire notamment dans des capitales culturelles comme New-York, Tokyo, Madrid, Montreal, Milan, Rio de Janeiro, Amsterdam, Copenhague, Saint Petersbourg, Seoul, Londres, New Orleans, Leipzig, San Francisco…

Michel Bouvard doit sa vocation à son grand-père Jean Bouvard, élève de Louis Vierne. Il a reçu sa formation au CNSMD de Paris (classes d’écriture), puis dans la classe d’orgue et d’improvisation d’André Isoir, ainsi qu’auprès des organistes de Saint-Séverin (Jean Boyer, Francis Chapelet, Michel Chapuis). Un premier prix au Concours International de Toulouse (1983) marque le début de sa carrière. Appelé par Xavier Darasse pour lui succéder à la classe d’orgue du CRR de Toulouse en 1985, il poursuit son action en faveur du patrimoine de la ville et de la région, organisant avec son collègue Willem Jansen, concerts, visites, académies, concours internationaux… Tout ce travail de fond aboutira en 1996 à la création du Festival International Toulouse les Orgues, qu’il dirige durant sept années, et de la classe supérieure d’orgue du CESMD, fondée en 1994.

Il a été nommé en 1995 professeur d’orgue au CNSMD de Paris avec son ami Olivier Latry.

Michel Bouvard est titulaire de l’orgue historique Cavaillé-Coll de la Basilique Saint-Sernin de Toulouse depuis 1996. En 2010, il a été désigné comme un des organistes « par Quartier » de la Chapelle Royale du Château de Versailles. Il est Chevalier des Arts et des Lettres.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Consultez nos mentions légales pour en savoir plus.
Oui, j'accepte les cookies