Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

Suivez-nous

Hors les murs

isdaT beaux-arts

Mulhouse 019,
Cassandre Fournet

du 8 au 11 juin 2019

expositions

vernissage vendredi 7 juin 2019
18h30 — Parc des expositions, Mulhouse

Cassandre Fournet, diplômée isdaT 2017, participe à mulhouse 019, la treizième édition de l’exposition d’art contemporain « mulhouse 00 — la biennale de la jeune création contemporaine issue des écoles supérieures d’art européenne », au Parc des Expositions de Mulhouse.

Initiée en 2001, transformée en biennale en 2008, cette manifestation a présenté plus de 800 plasticiens français et européens. La biennale assure la représentation de la jeune création contemporaine française et européenne et favorise également la compréhension des disciplines artistiques contemporaines auprès des publics novices et spécialisés.

infos pratiques

Ouverture tous les jours de 12h à 20h, sauf mardi 11 juin, fermeture à 17h.


L’obstination et l’inattendu ont une place forte dans le travail de Cassandre Fournet. Son travail commence par une photographie qu’elle réalise elle-même d’un lieu, d’un paysage façonné par la main de l’Homme mais aussi par son regard, car sans l’Homme les paysages n’existeraient pas. S’en suit tout un travail de dessin et de peinture dans son atelier, elle travaille principalement l’acrylique, l’aquarelle et le crayon de papier.

Elle voit la peinture comme intemporelle, là où le fusain et le crayon de papier ont cette fragilité qui les amènent peu à peu à redevenir poussière. Ce côté éphémère de la matière lui rappelle celui des lieux qu’elle rencontre et qui finissent, dans la plupart des cas, rasés ou encore écroulés sur eux-mêmes.

La question de la relation de l’Homme face à l’abandon de ces espaces est un sujet qui l’anime. Cette manière qu’il a de changer le paysage après avoir essayé de l’apprivoiser. Les endroits inhabités, les ruines, les friches, les lieux auxquels personne ne porte attention sont pour elle une source d’inspiration à la création.

En plus des lieux abandonnés, elle a une fascination pour les constructions modernistes, particulièrement celles aux formes organiques, qui tendent vers des « architectures sculptures », là où une harmonie se créait entre l’habitat humain et le monde « naturel ».

  • Linkedin isdat

American Dream, Cassandre Fournet, 2019