Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

Suivez-nous

alto

Lambert Chen

L’altiste Lambert Chen est originaire de Taiwan où il a débuté ses études musicales. Il a donné son premier récital à la Chapelle Historique-du-Bon-Pasteur à Montréal à l’âge de 10 ans, et s’est produit pour la première fois en soliste avec I Musici de Montréal à 13 ans. Il a été membre de l’Orchestre Symphonique de Montréal pendant cinq ans, d’abord en tant qu’alto solo associé avant de se joindre dans la section des altos. Il occupe depuis 2014 un des postes d’alto co-soliste de l’Orchestre National du Capitole de Toulouse. À titre de chambriste, Lambert a participé à divers ensembles tels que le Schulich String Quartet, la Musica Camerata de Montréal et le Trio di Colore. Il a notamment été invité au Festival de Musique de Chambre de Montréal, au Centre d’arts Orford,  à la Virée classique de l’OSM, au Rendez-Vous Musical de Laterriere, au Capital City Concerts et à Music and Beyond (Ottawa).
Récipiendaire du « Golden Violin Award » de l’Université McGill et du Prix de la Sylva Gerber Music Foundation, Lambert a été lauréat du Concours du New England Conservatory, du Concours OSM Manuvie et a été finaliste à la Primrose International Viola Competition. Lambert détient un baccalauréat du Peabody Institute of John Hopkins University, une maîtrise du New England Conservatory of Music où il a obtenu son diplôme avec la mention « distinction en interprétation et honneurs académiques », et un doctorat de la Schulich School de l’Université McGill. Dans ce dernier établissement il avait enseigné l’alto, la musique de chambre et le violon en tant que chargé de cours pendant quelques années. Il a également été coach des pupitres d’altos de la McGill Symphony Orchestra et de l’Orchestre de l’Académie Orford. Il est présentement professeur d’alto à l’institut supérieur des arts de Toulouse. Depuis 2009, il enseigne en été l’alto et la musique de chambre au Camp musical des Laurentides.

Michel Michalakakos

Né en Grèce en 1954, Michel Michalakakos étudie l’alto avec son père Christos Michalakakos et poursuit ses études musicales au CNSMD de Paris où il obtient un premier prix d’alto dans la classe de Colette Lequien en 1977. Il est membre de l’Orchestre National de France de 1979 à 1984 et intègre le « Trio à cordes de Paris » en 1981 avec lequel il parcourt le monde. Il est invité comme soliste par de nombreux orchestres français et étrangers, donne régulièrement des récitals de sonates, et poursuit sa carrière de « chambrette » avec des grands interprètes. En 2008 naît le « quatuor Michalakakos » avec sa fille Élodie Michalakakos, violoniste, sa sœur Thalie Michalakakos-Bonvallet, violoncelliste et son frère en musique, le contrebassiste Bernard Cazauran. Ouvert à toutes les musiques, il participe à des concerts de tango, jazz, musiques du monde.
Parallèlement à sa carrière de concertiste, il poursuit une activité soutenue de pédagogue. Il enseigne l’alto et la musique de chambre en France. Il est président de l’Association des Amis de l’Alto et directeur artistique du festival « Aux Ormes Mozartiens ! ». Sa discographie comprend entre autres les 2 Sonates op. 120 de Brahms ainsi que les Märchenbilder op. 113, les 3 Romances op. 94 de Schumann et la sonate op. 53 de Charles Koechlin, avec la pianiste Martine Gagnepain. Il réalise avec l’Orchestre de chambre Saint Christopher de Vilnius deux enregistrements consacrés l’un aux concertos pour alto de J.-C. Bach, Hoffmeister, Haendel et Stamitz et l’autre aux symphonies concertantes pour violon et alto de Mozart et de Pleyel avec la violoniste Nathalie Chabot, en 2006 une intégrale consacrée aux quatuor et quintettes avec piano de Brahms avec Roland Daugareil, Roland Pidoux et Prisca Benoit et de nombreux disques avec le Trio à cordes de Paris. Il joue un alto de Gasparo da Salo de 1560.

Spectacles d'ouverture des Journées Portes Ouvertes © Franck Alix, mars 2017Photographie © Franck Alix, 2017