Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.

spectacle vivant

unité musique
Noémie Robidas

  • enquête sur le matériel éducatif utilisé et les activités de créativité réalisées par les professeurs d’instruments de musique de quatre pays francophones : Canada, France, Belgique et Suisse
  • équipe interdisciplinaire de recherche en pédagogie instrumentale qui vise à enquêter sur les pratiques non formelles des élèves qui peuvent influencer leur pratique formelle, ceci afin d’augmenter la motivation des élèves dans la pratique de l’instrument. Cette recherche pourrait se réaliser également pour la danse.
  • journées d’études franco québécoises sur la pédagogie instrumentale. Cette année, ces journées auront lieu à Aix en Provence en février 2016 dans un souci de rallier divers établissements d’enseignement supérieur sur les projets avec pour thème l’utilisation des technologies dans l’enseignement instrumental. Des praticiens et des chercheurs seront invités à ces journées. Un concert en commun clôturera ces journées.

unité danse
Martine Truong Tan Trung et Sophie Rousseau

  • projet encadré par le Centre National de la Danse qui propose un regard et une approche croisés entre l’analyse fonctionnelle du mouvement dansé dont le sujet tourne autour du rythme, du temps, du mouvement, des outils pour la transmission de la musique et de la danse. Ce projet s’intéresse à l’interaction entre le rythme, le corps, la dynamique et l’organisation temporelle, la qualité du temps et du mouvement, les relations du temps et à la gravité.
  • projet en lien avec l’analyse fonctionnelle et qualitative du mouvement mené par l’Université du Québec à Montréal : enquête sur la pratique de l’analyse fonctionnelle du mouvement avec l’aide d’experts sur le continent nord-américain et européen. L’objectif est de renouveler le regard et le discours analytique sur le mouvement dansé et d’explorer le potentiel de l’analyse du mouvement pour nourrir le discours esthétique sur les arts vivants ouvrir la discussion sur l’apport de l’analyse du mouvement dans différents domaines : danse, théâtre, musique, kinésiologie, ethnographie, psychologie, thérapie, etc. Ce projet est mené par Nicole Harbonier professeur de danse de l’Université du Québec à Montréal.